les reserves en 2017

Pas de changement particulier. La réserve du Chambouliès fera l'objet d'une pêche électrique cet été. Il s'agira de voir si cette réserve à porté ses fruits et si elle reste pertinente dans sa totalité. En ce qui concerne le parcours sans tuer, il a été précisé dans la brochure 2017 quant à sa longueur exacte et aussi à l'aide de panneaux implantés aux limites :

 

Longueur TOTALE : 1665 mètres.

 

De la limite avale au pont du Gournier : 740m.

 

Du pont du Gournier à la limite amont : 925m

 

    L'année prochaine, ce parcours évoluera quant aux techniques de pêche autorisées. Un nouveau panneau les précisera. Il se présente comme ci-après :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 


LES RESERVES EN 2016

Seul changement, la création d'un parcours réservé au moins de 12 ans et plus de 65 ans  dans le village , quartier du SAGNET.

 


Les réserves en 2015

En 2015, les réserves restent identiques à celles de l'année 2014. En 2014, elles atteignent 10km environ; deux réserves spécifiques existent pour l'écrevisse à pattes blanches, menacée d'extinction. Au niveau du ruisseau de LA CABRE et ses affluents (COMMUNE DE RECOULES D'AUBRAC) et au niveau du ruisseau du CHANTAGUES (COMMUNE DE GRANDVALS). 


Les réserves en 2013

En 2013, ,7600m de rivières et ruisseaux sont en réserve totale, auxquels il faut ajouter le parcours sans tuer d'une longueur de 1600m, soit au total 9200 m.

 

Cet effort a été possible grâce à la cession par les propriétaires riverains des cours d'eau concernés, de leur droit de pêche au profit de notre association.

 

Cette politique de préservation de la population piscicole des cours d'eau placés en réserve s'inscrit dans la volonté de favoriser la reproduction naturelle par des truites locales, de permettre leur développement et le peuplement des zones à moyenne densité.

En priorité, les secteurs amonts des cours d'eau sont privilégiés, dans la mesure du possible.


Localisation des réserves

Se référer à la brochure.