Année 2005

Compte rendu de l’assemblée générale du 8 février 2006 à 20h pour l'année 2005.

 

Nous avons eu le plaisir de constater la présence d’une vingtaine de participants, dont deux élus, les maires de Grandvals et de Recoules d’Aubrac.

 

Au cours de cette réunion, de nombreux sujets ont été abordés :

 

-en premier lieu, Jean-Charles MERIAS, ingénieur en hydrobiologie, stagiaire à la fédération de pêche et de protection du milieu aquatique de la Lozère, a présenté l’étude commanditée par le SIVOM « BES –TRUYERE », sur la rivière Bès :

 

Sur les 61km de rivière, plusieurs constats ont été faits : la population piscicole et notamment celle des salmonidés est particulièrement appauvrie dans la partie amont du cours d’eau. Plusieurs raisons à cela : l’absence d’entretien de la ripisylve entraînant sa dégradation et sa disparition, diverses pollutions liées à l’activité humaine et agricole. (La Chaldette, le pont de Gournier, les carrières, traitement des eaux usées insuffisant). Un projet de réhabilitation du Bès va être proposé au SIVOM BES TRUYERE afin qu’un dossier de financement soit élaboré.

 

Les berges sont à plusieurs endroits dégradées ; cela est du notamment à l’effet des crues accentué par une ripisylve insuffisante, voire absente mais aussi à leur piétinement par les bovins qui ont libre accès à la rivière et à un entretien trop peu régulier, bien qu’il incombe aux propriétaires riverains.

 

En outre, d’autres facteurs ont une influence non négligeable sur le cours d’eau : une période de sécheresse plus longue, un enneigement plus court et moins important, des drainages qui, en asséchant les zones humides, favorisent une rapide montée des eaux lors d’un épisode pluvieux, un niveau qui baisse aussitôt l’épisode terminé et une utilisation de plus en plus importante des ressources en eau.

 

-Ensuite, à l’unanimité fut voté la modification du bureau, suite à la démission du vice-président Alain ROUSTIT en cours d’année ; il se compose désormais ainsi : Gérard LE CŒUR président, Eric MALHERBE vice-président, trésorier et délégué titulaire, Christian ALLAIN vice-président et délégué suppléant, Jean-François CHAYLA secrétaire.

 

-En ce qui concerne les réserves de pêche, les zones de protection se sont accrues pour atteindre une longueur de 7,1 kms (+40%). Le principe d’une gestion patrimoniale demeure un objectif essentiel.

 

-Au sujet des pollutions, et notamment en ce qui concerne les carrières d’extraction de granulats, les travaux d’aménagement réalisés par l’entreprise SALLES pour éviter toute incidence de l’exploitation sur le Bès ont été présentés en détail.

 

-Sur le site de l’entreprise MERIC, 4 points de dysfonctionnement ayant une influence non négligeable sur le milieu aquatique et notamment sur la rivière Bès, ont été mis en évidence. Le gérant de l’entreprise s’est engagé à réaliser des travaux. Le dossier est suivi de près par la direction de la M.I.S.E. et une réunion avec l’ensemble des partenaires sera organisée dès que les conditions climatiques le permettront.

 

 

Année 2006

 

L'assemblée générale s'est tenue le 1er février 2007 et l'on a pu noter la présence de trois élus : les maires de Grandvals et de Recoules d'Aubrac, un conseiller municipal de Nasbinals chargé de représenter le maire de cette commune, d’une quinzaine de membres et d’un jeune agriculteur.

 

L’action des membres du bureau de l’A.A.P.P.M.A. s’inscrit dans la continuité et reste en priorité orientée sur l’éradication des pollutions récurrentes et dont les effets sur le milieu aquatique sont notables, ainsi que la restauration de la ripisylve.

 

Une nouvelle visite du site d’extraction de matériaux de l’entreprise Meric située à proximité du Faltre a montré que les points noirs mis en évidence non pas été supprimés et constituent toujours des menaces pour le milieu aquatique, notamment lors d’épisode pluvieux importants. C’est ainsi que le déversement d’eaux résiduaires de lavage dans le Bès a été constaté par le C.S.P et la D.R.I.R.E. le 27 septembre 2007, avec un taux anormalement élevé en matières en suspension.

 

En ce qui concerne l’hôtel restaurant le « Pont de Gournier», les aménagements définitifs destinés à traiter les eaux usées issues de l’activité touristique de l’établissement n’ont toujours pas été réalisés.

 

Pour ce qui est des réserves de pêche, les zones de protection se sont accrues notamment au niveau du ruisseau le Chantagues à Grandvals (+200m en amont) ce qui les porte à une longueur totale de 7,300 Kms . Le principe d’une gestion patrimoniale demeure un objectif essentiel. Aucun alevinage n’a été pratiqué, conformément au souhait formulé par la majorité des membres et compte tenu de son inefficacité. La zone de protection de l’écrevisse à pattes blanches s’est elle aussi accrue puisqu’elle concerne l’ensemble du ruisseau de la Cabre et ses affluents.

 

Les actions ponctuelles d’entretien des cours d’eau vont se poursuivre en 2007 ; cette année, elles doivent s’inscrire dans le cadre du week-end intitulé « recyclades »organisée par la fédération de la Lozère pour la pêche et la protection du milieu aquatique qui doit se dérouler le 2 et 3 juin 2007 et concernera le ruisseau de Nasbinals et celui de Grandvals.

 

De nouvelles pêches électriques on été effectuées en 2006. Celle réalisée sur le Bès entre les deux carrières (SALLES et MERIC) n’a pas enregistrée une évolution favorable de la population salmonicole par rapport à l’année 2005. Ce qui souligne à nouveau l’effet destructeur sur l’environnement de l’activité des carrières quand elle s’effectue dans le non respect des règles.

 

La pêche réalisée dans le ruisseau de la Cabre s’est révélée excellente. Pollution très limité, couvert végétal important, terrain accidenté et emprise agricole réduite semblent concourir à ces résultats.

 

Celle réalisée sur le ruisseau des Plèches a montré des résultats plus nuancés par rapport aux résultats de l’année 2006.

 

L’aménagement du ruisseau le Chantagues dans la traversée du village de Grandvals s’est achevé par des plantations et du bouturage pour restaurer la ripisylve.

De nouvelles actions de restauration et d’entretien de la ripisylve seront programmées au cours de l’année 2007 malgré les difficultés que rencontrent les membres de l’A.A.P.P.M.A. de Nasbinals à convaincre les propriétaires riverains de restaurer les berges et reconstituer la ripisylve, ces dernier étant insuffisamment sensibles à la protection du milieu aquatique et particulièrement réticents à mettre en défend les berges et ainsi, diminuer de quelques mètres carrés les surfaces de pâturage.

 

Le lac de Born continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2006, deux déversements en truites arc-en-ciel ont été réalisés, ainsi qu’un empoissonnement en truites d’espèce fario, et ce à la demande de certains pêcheurs.

 

 

Le projet d’aménagement du ruisseau de Nasbinals dans la traversée du village a été finalisé par la fédération de la Lozère pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Des plantations et du bouturage doit être effectué au cours du mois de mars 2007. La mise en place de seuils et de déflecteurs aura lieu cet été. Les travaux de remplacement des canalisations collectant les eaux usées et traversant le ruisseau à destination de l’aire de lagunage ont été effectués. Une canalisation défectueuse dans la rue du Coustadou entraînant la pollution du ruisseau depuis plusieurs années a été changée. L’aménagement de la rue principale du village a permis de revoir le réseau de collectes des eaux usées et de le séparer des eaux pluviales.

 

En 2006, l'association comptait 300 membres soit une baisse de 14%.

 

Ventes des cartes : 306

 

Cartes de membres: 86

Cotisations annuelles à 37 € 110

Cartes jeunes à 25€ 12

Cartes vacances à 35€ 28

Cotisations vacances à 23€ 44

Cartes exonérées à Il € 19

Cartes journalières à 15€ 4

Cotisations journalières à 11 € 3



Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2006 de 1141 €.

Le total des dépenses en 2006 a été de 754 €.

Le solde du compte bancaire au 10 janvier 2006 était de 3557 €.

 

Budget prévisionnel 2007 (en tenant compte d'une baisse des ventes de 10%)

 

Recettes 1027 €

Dépenses 1027 €

 

 

Année 2007

 

L'assemblée générale s'est tenue le 8 février 2008 à la maison « RICHARD » à NASBINALS . Un élu était présent en la personne de madame le maire de GRANDVALS.

 

Il fût désolant de constater la faible participation à cette assemblée (5 personnes au total). Ce constat laisse à penser qu’un certain nombre de personnes considèrent que l’objet de l’association se limite à la pêche alors que la protection des milieux aquatiques est essentielle, ou bien les gens ne se sentent pas encore concernés par la qualité de leur eau et la pérennité de leur approvisionnement en eau.

 

L’action des membres du bureau de l’A.A.P.P.M.A. s’inscrit dans la continuité et reste en priorité orientée sur l’éradication des pollutions récurrentes et dont les effets sur le milieu aquatique sont notables, ainsi que la restauration de la ripisylve.

 

Après un bilan financier positif, il a été proposé la possibilité d’adhérer à l’association pour ceux qui s’intéresse à la protection des milieux aquatiques et non à la pêche. Compte tenu de la faible assistance, cette proposition sera évoquée lors d’une nouvelle assemblée.

En ce qui concerne les pollutions, un des points noirs qui n’évolue guère est celui concernant l’exploitation de la carrière MERIC. Les aménagements imposés par l’administration n’ont toujours pas été réalisés et l’exploitation constitue toujours une menace pour la faune aquatique du Bès. Le représentant de société MERIC n’a toujours pas comparu suite à la plainte déposée après la pollution de 2006.

 

En février 2007, une pollution a été constatée sur le Bès, à hauteur de l’entreprise SALLES qui en est à l’origine. Même si celle-ci était d’origine accidentelle, une plainte a été déposée à la gendarmerie.

 

En ce qui concerne l’hôtel restaurant le « Pont de Gournier», les aménagements définitifs destinés à traiter les eaux usées issues de l’activité touristique de l’établissement n’ont toujours pas été réalisés. L’établissement et soumis à l’obligation par l’administration de réaliser un système de traitement des eaux usées autonome.

 

Les réserves de pêche restent inchangées. Le principe d’une gestion patrimoniale demeure un objectif essentiel. Par conséquent, aucun alevinage n’a été pratiqué, conformément au souhait formulé par la majorité des membres et compte tenu de son inefficacité. La zone de protection de l’écrevisse à pattes blanches s’est elle accrue puisqu’elle concerne l’ensemble du ruisseau de la Cabre et ses affluents.

 

Il a été demandé de mettre en réserve le secteur « pont du barthas – Montorzier ». Cette proposition sera étudiée par le bureau.

 

Quelques pêcheurs ont manifesté leur désir d’un empoisonnement en truitelles dans le Bès. Bien que ce type d’empoissonnement ne soit pas efficace, il a été décidé pour améliorer ponctuellement la pêche dans le secteur le plus sinistré du Bès d’y recourir.

 

 

Concernant la restauration de la végétation riveraine ( ripisylve), De nouveaux secteurs seront plantés à l’automne 2008. Sur la propriété de monsieur LEMOUZY, des plantations de frênes, aulnes et merisier ont été réalisées sur 300m de berges du ruisseau de Nasbinals et sur 100m dans la traversée du village (frênes, saules, aulnes, des déflecteurs et des seuils ont été mis en place dans le ruisseau.

 

A MALBOUZON , des plantations ont été réalisées sur une longueur de 200m. Les berges ont été consolidées ponctuellement.

 

Le lac de Born continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2007, deux déversements en truites arc-en-ciel ont été réalisés.

 

L’aménagement de la rue principale du village de Nasbinals a permis de revoir le réseau de collectes des eaux usées et de le séparer des eaux pluviales.

 

Depuis l’ouverture de la pêche en mars 2007, le débit des cours d’eau s’est maintenu à un niveau très satisfaisant. D’ailleurs, les pêcheurs semblent plutôt satisfait des pêches réalisées, notamment en ce qui concerne la taille des prises.

 

Le 21 juin 2008, à l’occasion du « marathon des burons », sera organisé par l’association avec l’aide d’un animateur de la fédération une animation de pêche et de découverte du milieu aquatique de 14h à 17h .

 

En 2007, l'association comptait 390 membres soit une hausse de 27%.

                                                            Ventes des cartes :


                                                           Cartes de membres: 79
                                                           Cotisations annuelles à 40€ 116
                                                           Cartes jeunes à 16€ 17
                                                           Cartes vacances à 36€ 41
                                                           Cotisations vacances à 24€ 57
                                                           Cartes journalières à 16€ 15
                                                           Cotisations journalières à 13 € 20

Cotisations découverte à 2€ 40


Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2007 de 1114 €.

Le total des dépenses en 2007 a été de 288 €.

Le solde du compte bancaire au 14 janvier 2008 était de 4670 €.

Budget prévisionnel 2008

                        Recettes 1380 €

                        Dépenses 1380 €

 

+

 

Année 2008

 

L'assemblée générale ordinaire s'est tenue le 11 octobre 2008 à la maison « RICHARD » à NASBINALS .

12 personnes étaient présentes à cette occasion dont Michel MARTIN, Jean DELCROS, Camille MOINO, André DUPEYRAT, Michel VIDAL, Jean-François CHAYLA, Alain BARTHEROTE, Thierry MORIN, Julien CHAMPREDONDE, Etienne CHAMPREDONDE.

 

Après un hommage par les membres du bureau à Gérard LECOEUR, président de l’A.A.P.P.M.A décédé en mars 2008, un bilan des actions menées par les membres du bureau de l’A.A.P.P.M.A. sur la période s’échelonnant de 2005 à 2008 a été exposé.

 

Les membres du bureau ont fait état de la comparution du gérant de l’entreprise MERIC devant le tribunal de police de MARVEJOLS le 14 octobre prochain suite à la plainte déposée par la fédération de la Lozère pour la pêche et la protection du milieu aquatique à l’initiative de l’A.A.P.P.M.A.

 

Le lac de Born continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2008, deux déversements en truites ont été réalisés : l’un en truites arc-en-ciel soit l’autre en truites farios

 

Depuis l’ouverture de la pêche en mars 2008, le débit des cours d’eau s’est maintenu à un niveau très satisfaisant. D’ailleurs, les pêcheurs semblent plutôt satisfait des prises réalisées, notamment en ce qui concerne leur taille.

 

Le 21 juin 2008, à l’occasion du « marathon des burons », a été organisé par l’association avec l’aide d’un animateur de la fédération de la lozère pour la pêche et la protection du milieu aquatique une animation de pêche et de découverte du milieu aquatique de 14h à 17h .

 

En 2008,          membres soit une baisse de        %.

                                                            Ventes des cartes :


                                                           Cartes de membres:
                                                           Cotisations annuelles à                                                           Cartes jeunes à
                                                           Cartes vacances à                                                           Cotisations vacances à                                                           Cartes journalières à                                                           Cotisations journalières à

Cotisations découverte à


Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2008 de €.

Le total des dépenses en 2008 a été de €.

Le solde du compte bancaire au 2008 était de €.

Budget prévisionnel 2008

                        Recettes €

                        Dépenses €

 

Il a été procédé à l’élection du conseil d’administration et au renouvellement des membres du bureau.

 

Résultat du vote :

 

Sont élus au conseil d’administration à l’unanimité :

 

Thierry MORIN, Christian ALLAIN, Eric MALHERBE, Michel MARTIN, Jean-françois CHAYLA, Jean DELCROS, Etienne CHAMPREDONDE, Alain BARTHEROTE, Julien CHAMPREDONDE, Michel BALSEMIN.

 

Sont élus membres du bureau :

 

Eric MALHERBE  : président .

Christian ALLAIN  : vice-président.

Thierry MORIN  : trésorier.

Jean-françois CHAYLA : secrétaire .

 

Année 2009

 

L'assemblée générale ordinaire pour l’année 2009 s'est tenue le 5 mars 2010 à la maison « RICHARD » à NASBINALS .

A cette occasion,  …….personnes étaient présentes: Jean DELCROS, André DUPEYRAT, Alain BARTHEROTE, Thierry MORIN, Etienne CHAMPREDONDE, Eric MALHERBE, Christian ALLAIN, madame VALAT ……….

 

1.Bilan moral :

 

Un bilan des actions menées par les membres du bureau de l’A.A.P.P.M.A. sur l’année écoulée a été exposé.

 

Les pollutions :

 

la lutte contre les pollutions reste une préoccupation majeure. La réhabilitation du site de la carrière du Faltre jusqu’alors exploitée par la S.A.R.L. SALLES ET FILS est bien avancée.

 

Les aménagements obligatoires et imposés par la justice auprès de l’entreprise MERIC sont sommaires et insatisfaisant.

 

Un déversement de déchets inertes a été constaté sur les berges du Bès. Le propriétaire à l’origine de se déversement a été rencontré. Il a procédé rapidement à l’enlèvement des déchets.

 

L’assainissement provisoire de l’établissement hôtelier et de restauration dit « Le pont de Gournier » fonctionne de façon non satisfaisante. La mise en place du S. P.A.N.C devrait conduire à la réalisation par le propriétaire de l’établissement (PAGES) d’un système autonome de traitement des eaux usées du côté de l’établissement et non en zone inondable comme il le prévoyait.

 

Le lac de Born :

 

il continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2009, deux déversements en truites ont été réalisés : l’un en truites arc-en-ciel soit 600 truites portion.

Prises autorisées : 6 truites par personne et par jour.

 

Aménagements :

 

le projet d’aménagement des berges de la parcelle située en bordure du ruisseau de la Cabre (commune de Recoules d’Aubrac) est à l’étude par Valérie PROUHA de la fédération de la Lozère. Un abreuvoir devrait être construit. L’autorisation de travaux a été accordée par son propriétaire Thierry PRADIER. Ces derniers devraient débuter au début du mois de mai 2010.

 

Un projet d’ensemble devrait voir le jour au cours de l’année 2010 pour procéder à l’aménagement de l’ensemble du ruisseau de la Cabre. (mise en place d’abreuvoirs notamment) .

 

 

Les réserves :

 

Elles sont maintenues dans leur ensemble. Il a été proposé de modifier la réserve située sur le ruisseau des Plèches.

 

Le parcours sans tuer a été évoqué. Il est jugé très satisfaisant.

 

Il a relaté l’étude faite pour « NATURA 2000 » sur le secteur de compétence de l’A.A.P.P.M.A.

 

Plusieurs pêches électriques ont été effectuées et montrent dans l’ensemble une population piscicole maintenue voir en progression ; il a été rappelé que depuis 5 ans, aucun alevinage ou ré empoissonnement des cours d’eau n’avait été fait, ce qui témoigne de son inefficacité lorsqu’il été pratiqué auparavant. Une gestion patrimoniale reste la meilleure solution

 

La surveillance des cours d’eau a été renforcée à l’initiative de la fédération de la Lozère.

 

Le constat et d’année en année le même ; certains exploitants ne respectent pas les dispositions du décret n° 96-540 du 12 juin 1996 relatif au déversement et à l'épandage des effluents d'exploitations agricoles. L’épandage sur terrain gelé et enneigé a encore été constaté.

 

Compétence de l’A.A.P.P.M.A :

 

sur décision du conseil d’administration de la fédération de la Lozère, la zone de compétence de l’A.A.P.P.M.A. de Nasbinals a été légèrement modifiée pour une meilleurs cohérence.

 

 

2.Bilan financier :

 

le trésorier a procédé à la présentation du bilan financier de l’association qui s’établie comme suit :

 

 

Les membres :

 

En 2009, nous avons compté 166 membres actifs, ce qui constitue une baisse par rapport à 2007.

                                                            Ventes des cartes en 2009:


Cartes de membres à 68 € 55

Cartes découverte femme à 30€ 5
Cartes jeunes à 15€ 13
Cartes vacances à  36€ 27 

Cartes découverte enfant à 3€ 24

Cartes journalières à 16€ 14

 

Carte lozère adulte à 40€ 82      

Cartes journalières lozère à 13€ 24

Cartes femme lozère à 18€ 1

Cartes jeunes lozère à 14€ 2

Cartes vacances lozère à  24€ 38

 


Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2008 de 989.5 €.

Le total des dépenses en 2008 a été de 478.07 €.

Le solde du compte bancaire au 20 octobre 2008 est de 5285.83 €.

Budget prévisionnel 2008

                        Recettes 1000€

                        Dépenses 1000€

 

Pour l’année 2010, outre le projet d’aménagement de la parcelle de monsieur PR ADIER, il a été décidé :

 

D’organiser une journée de nettoyage des ruisseaux traversant les communes de GRANDVALS et de NASBINALS en cours du printemps.

 

D’organiser deux journées d’initiation à la pêche durant la période estivale : l’une en juillet, l’autre en août. Elles seront en priorité ouvertes aux enfants et jeunes du canton de NASBINALS.

 

Des ½ journées de découverte du milieu aquatique par les élèves des écoles du canton devraient être organisées. (Enfants de 6 à 10 ans ?)

 

De prévoir une ½ journée pour revoir l’implantation des panneaux de réserve et mettre en place des passages facilitant le franchissement des clôtures de parcelles.

 

D’aménager un accès « piéton » au Bès à hauteur du pont dit de MARCHASTEL, sur la rive droite du côté de la route de RIEUTORT D’AUBRAC et de mettre en place une table avec des bancs.

 

De mettre en place à des lieux stratégiques une signalétiques permettant au promeneurs de s’informer sur l’origine du cours d’eau, la composition de la faune aquatique etc.

 

L’assemblée générale est close à 21h.   

 

Année 2010

L’assemblée générale de l’A.A.P.P.M.A. du canton de NASBINALS s’est tenue le 4 mars 2011 dans la salle de la mairie à NASBINALS à 19h45.

A cette occasion huit personnes étaient présentes: Jean DELCROS, Alain BARTHEROTE, Thierry MORIN, , Eric MALHERBE, Christian ALLAIN, madame Marie-Louise VALAT, monsieur Jean-Claude CHAMPREDONDE et Adrien RAYNAL ;

 

1.Bilan moral :

 

Un bilan des actions menées par les membres du bureau de l’A.A.P.P.M.A. sur l’année écoulée a été exposé.

 

 

Le S.P.A.N.C. n’a toujours pas été mis en place au niveau de la communauté de communes de l’Aubrac lozérien. De ce fait, le propriétaire de l’hôtel restaurant « le relais de l’Aubrac » situé près du pont de Gournier sur la commune de RECOULES D’AUBRAC n’a toujours pas effectué les travaux nécessaires au traitement des eaux usées produites par le fonctionnement de son établissement, ce dernier espérant une subvention importante pour le financement des travaux.

Bilan financier :

 

le trésorier a procédé à la présentation du bilan financier de l’association qui s’établie comme suit :

 

Les membres en 2010 :

 

En 2010, nous avons compté membres actifs, ce qui constitue une baisse par rapport à 2007.

                                                            Ventes des cartes en 2010:


Cartes de membres à 68 € 55

Cartes découverte femme à 30€ 5
Cartes jeunes à 15€ 13
Cartes vacances à  36€ 27 

Cartes découverte enfant à 3€ 24

Cartes journalières à 16€ 14

Carte lozère adulte à 40€ 82      

Cartes journalières lozère à 13€ 24

Cartes femme lozère à 18€ 1

Cartes jeunes lozère à 14€ 2

Cartes vacances lozère à  24€ 38

Le solde du compte bancaire au

Budget prévisionnel 2011

                        Recettes 1000€

                        Dépenses 1000€

 

 


Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2010 de €.

Le total des dépenses en 2010 a été de €.

 

Le lac de Born : il continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2010, deux déversements en truites ont été réalisés :

 

Aménagements : les travaux d’aménagement des berges de la parcelle située en bordure du ruisseau de la Cabre (commune de Recoules d’Aubrac)sur la propriété de monsieur PRADIER nest toujours pas réalisé. Le dossier est toutefois finalisé et le projet financé. Un abreuvoir gravitaire doit être installé ainsi qu’une pompe à museau. Les berges doivent être restaurées.

 

Le projet d’ensemble concernant l’aménagement du ruisseau de la Cabre n’est toujours pas finalisé. (mise en place d’abreuvoirs notamment) .

 

Les réserves :

 

Elles sont maintenues dans leur ensemble. Les modifications suivantes seront apportées pour l’année 2012 :

 

Abandon de la réserve du « pont de la Fède ».

Abandon de la réserve du « moulin de Sarral ».

Création d’une réserve sur le ruisseau des « Places Naltes » du pont des Barthas à la première limite de parcelle avale .

Le parcours « sans tuer » reste inchangé.

 

 

Pêches électriques :

 

Les pêches de sauvegardes réalisées dans le cours d’eau de Nasbinals dans la traversée du village, afin de réaliser des travaux de remplacement des conduites d’eau usées ont donné des résultats excellents.

 

Réglementation :

 

La loi imposant l’entretien des berges par les propriétaires riverains est peu respectée.

Les membres de l’A.A.P.P.M.A. s’efforcent de pallier à ces carences mais les démarches sont fastidieuses et longues pour l’obtention des autorisations.

 

La réglementation pour la pêche en Lozère a été aménagée. Les modifications ont été évoquées.

 

Projets en 2011 :

 

Pour l’année 2011, outre le projet d’aménagement de la parcelle de monsieur PR ADIER, il a été décidé d’organiser :

 

- une journée de nettoyage des ruisseaux traversant les communes de GRANDVALS et de NASBINALS le 16 avril 2011 à 10h30.

 

- une journée d’initiation à la pêche au cours du mois de juin et durant la période estivale en faisant appel à un guide de pêche. .

 

- des ½ journées de découverte du milieu aquatique par les élèves des écoles du canton devraient être organisées. (Enfants de 6 à 10 ans ?)

 

- d’aménager un accès « piéton » au Bès à hauteur du pont dit de MARCHASTEL, sur la rive droite du côté de la route de RIEUTORT D’AUBRAC et de mettre en place une table avec des bancs (projet 2009 non réalisé) .

 

-de mettre en place à des lieux stratégiques une signalétiques permettant au promeneurs de s’informer sur l’origine du cours d’eau, la composition de la faune aquatique etc. (projet 2009 non réalisé)

 

- La journée de nettoyage de ruisseau a été fixée le 16 avril 2011 à 10h30 à GRANDVALS et NASBINALS.

 

Questions diverses :

 

Le projet de captage d’une partie la source de FONTROUGE pour une alimentation en eau potable du village d’AUMONT-AUBRAC a été évoqué par le maire de MARCHASTEL Eric MALHERBE. Il s’agit de prélever de l’eau de surface de la source et de l’acheminer le long de la route jusqu’à Aumont-Aubrac pour alimenter en eau potable le village, les besoins étant déficitaire.

 

Le conseil municipal de Marchastel doit se prononcer à ce sujet prochainement.

 

L’assemblée générale est close à 22h.

 

Année 2011

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 5 MARS 2012 A 20h00 ;

 

    Etaient présents : Jean DELCROS, Thiery MORIN, Eric MALHERBE,

                                Alain BARTHEROTE, etc...

    Excusé : Michel BALSEMIN .

    Non excusé : Thierry CHAMPREDONDE , Julien CHAMPREDONDE,

 

Sujets évoqués :

 

Le point sur les carrières du Faltre :

 

La reprise du site par Mialane et la SOMATRA devrait permettre de régler  les points noirs qui demeurent sur ce secteur.

 

 L’activité pêche :

 

  la sécheresse exceptionnelle de l’année 2011 et notamment au printemps a contrarié le loisir pêche à l’occasion de l’ouverture et jusqu’à la fin juin où des précipitation pluvieuses ont permis de sauver la saison.

 

 Le lac de Born :

 

 il continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. En 2011, un déversement en truites arc-en-ciel a été réalisé. Deux journées de pêche sont toujours offertes aux habitants de recoules d’Aubrac, une en juillet et une en août. Toutefois, il a été constaté peu de gens profitaient de cette offre.

 

 Aménagements :

 

  Le site de monsieur PRADIER sur la commune de Recoules d’Aubrac a fait l’objet d’un aménagement au mois d’août : mise en place d’un abreuvoir gravitaire et d’une « pompe à museau ». des travaux de restauration de la berge au niveau d’une section de berge ont été réalisés. Cependant, une forte crue automnale a détruit les aménagements qui sont à refaire, ce qui est prévu au mois de juillet 2012.

 

Des pourparlers sont toujours en cours pour l’aménagement des berges du ruisseau du Piourat en amont de Nasbinals, avec madame SAUVAGE, propriétaire.

 

Les réserves : 

 

 les réserves nouvelles et modifiées lors de l’A.G. pour l’année 2011 n’ont pas été prises en compte par la fédération de la Lozère  et le seront de ce faite pour la saison 2013. Pour mémoire, il s’agit de l’abandon de la réserve du « pont de la Fède », de l’abandon de la réserve du « moulin de Sarral ». (amont du « pont de fer »), de la création d’une réserve sur le ruisseau des « Places Naltes » , du pont des Barthas à la première limite de parcelle avale, de la création d’une réserve sur le ruisseau de la Rimeize du pont de la route jusqu’à hauteur du début des méandres en amont.(depuis Malbouzon, passer devant l’église, à la patte d’oie prendre la voie de droite, jusqu’au pont.). Le parcours « sans tuer » reste inchangé.

 

 Pêche du brochet :

 

Un membre a voulu faire part de son inquiétude de pêcher de moins en moins de gros brochet et a proposé de mettre en place une maille spécifique à 60cm. il lui a été rappelé que le brochet constituait une espèce non endémique et nuisible, les pêcheurs venant avant tout pêcher dans nos cours d’eau pour prendre de la truite.

 

 Qualité des eaux de rivière :

 

L’absence d’une réelle volonté politique de certains élus de mettre en place le S.P.A.N.C. sur le canton de Nasbinals ne permet pas de remédier à des défaillances de certains systèmes d’assainissement autonomes.

 

  A ce titre, une batterie de prélèvement d’eau de rivière et d’eau résiduelle issue de système

d’assainissement a été réalisée à l’initiative de l’AAPPMA. Si dans l’ensemble pour les ruisseaux concernés  (Grandvals et de Nasbinals) les résultats son satisfaisants, un point noir a été relevé en aval du village de Nasbinals. La recherche de l’origine de cette pollution est en cours. D’autres prélèvements aux fins d’analyses seront effectués au cours de l’année 2012.

 

Natura 2000 :

 

les membres du bureau se félicite que Laure ANDRIEU, chargée de mission pour nature 2000, s’investisse dans le  DOCOB (document d’objectif) de restauration de la ripisylve et des berges. L’AAPPMA se trouve de ce fait, confortée dans sa démarche. Plusieurs projets sont en cours.

 

Bilan financier et cartes de pêche :

 

                                                           Ventes des cartes :

 
cartes adultes sans timbre       50
cartes adultes avec timbre       43
cartes femme sans timbre          4
cartes femme avec timbre         10
carte jeune sans timbre             1
cartes jeune avec timbre           15
cartes vacances   sans timbre   77
cartes vacances avec timbre         32

cartes découverte (enfant)            16
cartes journée sans timbre           12
cartes journée avec timbre            12
                                                                

Le total des recettes de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année de 319.83 €.
Le total des dépenses en 2011 a été de  615.07€.

Le solde du compte bancaire au 31/12/2011 était de 7084.41€.

Le solde de l’année 2011 après soustractions des recettes et des charges s’élève à 319,83€.

 

Budget prévisionnel 2012 :

                         Recettes 1 000€

                        Dépenses 1 000€

 

Source de Fontrouge :

 

La présence remarquée de plusieurs conseiller municipaux de Marchastel , du conseiller cantonal de Nasbinals André ALDEBERT et d'exploitants agricoles trouvait sa raison dans le sujet cité en titre.

En effet, le maire de Marchastel et président de l'AAPPMA de Nasbinals avait manifesté une position favorable à la requête formulée par le maire d'AUMONT-AUBRAC, monsieur ASTRUC qui souhaitait prélever de l'eau de la source de Fontrouge pur l'acheminer le long de la route jusqu'à AUMONT AUBRAC pour satisfaire les besoins en eau potable de sa commune. Estimant que l'eau appartenait à tout le monde et que ceux qui en possédait devaient en donner à ceux qui en manquaient, il avait voté pur le projet, ce dernier ayant été rejeté à la majorité par le conseil municipale de MARCHASTEL.

 

En outre, il a été question du projet ALOZ dont le maître d’œuvre est le BRGM. (bureau de recherche géologique et minier). Il est question de procéder à plusieurs forages sur le secteur de la source de Fontrouge et alentours, de nature scientifique, afin de déterminer les interactions qui peuvent exister entre les eaux souterraines et les eaux superficielles, et de trouver éventuellement des réserves aquifères en sous-sol, à des profondeur de 50 à 200m.

 

Les membres de l'AAPPMA ont manifesté leur inquiétude face à ce projet et s'opposent à tout forage qui serait destiné à exploiter d'éventuelles réserves d'eau présentes en sous-sol et ceux, afin de préserver les milieux aquatiques dont ils ont la charge.

 

 

 

Année 2012

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 2 MARS 2013 A 18h30 :

 

  Etaient présents : Jean DELCROS, Thierry MORIN, Alain BARTHEROTE ,Thierry CHAMPREDONDE, Christian ALLAIN, Adrien RAYNAL, Alexis GLAZIOU, Jean-Claude HAMPREDONDE.

Excusé : Michel BALSEMIN, Jean ALDEBERT.

Non excusé :  Julien CHAMPREDONDE,

 

Le président constate la faiblesse du nombre de participants alors que des enjeux sont en cours pour les milieux aquatiques (source de FONTROUGE). Aucun membre du bureau de l'association « EAUBRAC » n'est présent.

 

Sujets évoqués :

 

Le bilan financier :

 

L'exercice 2012 laisse apparaître un résultat net déficitaire de -725,04 euros, principalement du à l'investissement dans du matériel informatique pour un montant total de 474,80 euros, mais aussi à l'achat de lots et frais d'organisation pour le concours de pêche au lac de Born pour un montant de 524,66 euros.

 

Le total crédit de l'A.A.P.P.M.A a été pour l’année 2012 de 9283,00 €.
Le total des dépenses en 2012 a été de 10 018,04€.

 

Le solde du compte courant reste cependant positif avec + 6408,18 euros.

 

Le budget prévisionnel intègre l'abonnement de 60 euros pour le site internet de l'A.A.P.P.M.A. , 500 euros pour le concours de pêche 2013, mais aussi 500 euros de subventions, soit un total de 1515 euros de dépenses et 1515 euros de recettes.

 

 

Les réserves :

 

Plus de 9km de cours d'eau sont en réserve totale ou partielle (parcours sans tuer de 1600m), soit : 100m sur le ruisseau des Places Naltes en aval du pont des Barthas, 1500m sur le ruisseau de Nasbinals dans la traversée du village et en amont, 1100m sur le ruisseau le Chantagues depuis l'embouchure du Bès et dans la traversée du village de Grandvals, 700m sur le Chambouliès dans la secteur de la Cabre, 500m sur le ruisseau des Plèches en aval du pont des Nègres, 1000m sur le ruisseau desslhiensn amont de lembouchure avec le lac des salhiens, 2700m sur le Chambouliès en amont du moulin de Michelou jusqu'à la limite du département. A cela s'ajoute le parcours sans tuer sur le Bès en amont et aval du pont du Gournier et la réserve à écrevisses sur le ruisseau du Chambouliès et affluents. La création d’une réserve sur le ruisseau de la Rimeize du pont de la route jusqu’à hauteur du début des méandres en amont.(depuis Malbouzon, passer devant l’église, à la patte d’oie prendre la voie de droite, jusqu’au pont.) a été oubliée par la fédération. Elle sera réalisée en 2014.

 

 

Le lac de Born :

 

En 2012, deux déversements en truites arc-en-ciel et fario a été réalisé. Certaines truites fario pesaient 1,5km. Deux journées de pêche sont toujours offertes aux habitants de Recoules d’Aubrac, une en juillet et une en août. Le concours de pêche du 18 août 2012 a vu la participation de 17 concurrents, âgés de 9 à 67 ans. A cette occasion, Monsieur Lucien BOURGADE de l'A.A.P.P.M.A. De SAINT-GERMAIN DU TEIL a mis à disposition gracieusement un barnum qu'il est venu installer avec l'un de ses collègues. Ce concours est renouvelé en 2013, la date du samedi 20 juillet est retenue.

 

Le président propose l'organisation d'un concours départemental de montage de mouches artificielles en 2014, avec des initiations et démonstrations de pêche. Les membres présents votent pour à l'unanimité.

 

Aménagements :

 

Le site de monsieur PRADIER sur la commune de Recoules d’Aubrac avait fait l’objet d’un aménagement au mois d’août 2011. La forte crue automnale qui a suivi a nécessité de refaire les travaux au cours du mois de septembre 2012. En avril, des arbres seront plantés sur les berges restaurées.

 

Madame SAUVAGE a donné son accord pour la mise en réserve du ruisseau de Nasbinals qui traverse sa parcelle en amont de Nasbinals. Il est prévu de restaurer les berges endommagées et de reconstituer la ripisylve par la mise en défend du ruisseau sur 800m environ, de chaque côté. En février 2013, le détail des aménagements envisagés en avril 2013 a été exposé au locataire du pré, Alain PAGES. Ce projet se fera en partenariat avec Natura 2000, la fédération , l'A.A.P..P.M.A. Avec l'intervention d'étudiants du LEGTA de Saint-Chély d'Apcher.

 

 

Qualité des eaux de rivière :

 

Le S.P.A.N.C. sur le canton de Nasbinals n'est toujours pas mis en place. Mais le maire d'Aumont-Aubrac a proposé de la commune soit maître d’œuvre en la matière.

 

De nouveaux prélèvement d'eau de rivière aux fins d'analyse ont été effectués notamment à la fin du mois d'août à l'étiage, en aval du pont du Gournier dus le Bès. En effet, la rivière envahie d'algues vertes. Les résultats se sont révélés bons, même pour la Chloropylle et les phéopigments. La raison du développement des algues est principalement due à la température de l'eau (25 à 28°C) , l'absence de couvert végétal. Les promesses faites par le député Pierre Morel à l'Huissier concernant le financement de la réhabilitation du Bès n'ont pas été tenu. De ce constat, il apparaît urgent que notre association procède elle-même, à la restauration (plantations) , chaque année, de sections de rives.

 

Les cartes de pêche : le bilan de la saison 2012 montre une augmentation du nombre de cartes vendues : 324 pour 304 en 2011. Pour l'année 2013, le prix de la carte annuelle est passé de 73 à 76 euros.

 

 La carrière MERIC au Faltre :

 

La reprise du site par la SOMATRA et MIALANE permet d'envisager une solution définitive aux risques de pollution du Bès par les fines issues des eaux de lavages des matériaux. En effet, la mise en place d'une station de floculage permettra de traiter les fines et de réutiliser l'eau en circuit fermé. De plus, des démarches ont été entamées pour pour acheter la partie constituée de lagunes par la fédération de la chasse et la fédération de la pêche et la protection du milieu aquatique, ce qui permettra de restaurer les berges du Bès et la ripisylve.

 

Le site internet :

En cours de réalisation, il a pour objectif de faire connaître l'A.A.P.P.M.A. Et de faire part de ses actions. Les points suivants sont évoqués :

 

L’association : historique, missions, composition du conseil d’administration et du bureau., siège

Assemblée générales : compte rendu.

Domaine de compétence de l’AAPPMA : carte

Calendrier des manifestations.

Loi et règlement : les cartes de pêche, tailles de capture , réserves, loi sur l’eau, l’épandage du lisier, droits et devoirs des propriétaires riverains etc.

Le parcours « sans tuer » : localisation, visualisation,

La pêche au lac de Born : population piscicole, nombre capture de truites, taille,etc

Aménagements en cours de réalisation et réalisations achevées.

Projets à venir, les carrières du Faltre, sections d’activité pêche : 1) la pêche à la mouche 2) la pêche au coup 3)…..

Situation hydrologique et halieutique, les écrevisses, la source de Fontrouge, les belles prises, nous contacter, etc...

 

Ancienne tourbière de Montorzier :

 

Le sujet a été évoqué du fait que le site constitue un des points d'alimentation important du ruisseau des Places Naltes. L'exploitation de la tourbière étant abandonnée, la question de la remise en état du site s'est posée. Nonobstant, cette partie se trouvant dans l'Aveyron, contact a été pris avec l'A.A.P.P.M.A. De SAINT GENIEZ D'OLT et la fédération de l'Aveyron. Un programme de restauration du site est à l'étude depuis janvier 2013. A suivre...

 

Protection des milieux aquatiques :

 

Comme certaines personnes ne sont pas forcément intéressées par l'activité pêche mais par le côté environnemental et protection des milieux aquatiques, il a été proposé de créer une association dédiée à la protection des milieux aquatiques (P.M.A.) pour les personnes désirant s'investir pour cet objet, moyennant une cotisation modeste (entre 5 et 10 euros). Le bureau serait constitué au début, des même membres qui constituent le bureau de l'A.A.P.P.M.A. Les membres présents ont donnés leur accord pour sa création.

 

Source de Fontrouge :

 

Le prélèvement d'eau envisagé par le maire d'Aumont-Aubrac pour alimenter ses 2000 abonnés à partir de la Source de Fontrouge, qui alimente le ruisseau des places Naltes et le Bès a fait débat en 2012 et continue de faire débat. Le 26 mai 2012, le conseil d'administration a voté contre ce projet de prélèvement et a décidé d'adhérer à l'association EAUBRAC pour défendre la ressource en eau du plateau de l'Aubrac.

 

Présidence de l'association :

 

Compte tenu du vote en faveur de la demande de prélèvement d'eau de de FONTROUGE par la commune d'Aumont-Aubrac, Eric MALHERBE, maire de MARCHASTEL, commune propriétaire de la source, a démissionné. Lui a succédé Christian ALLAIN.

 

Nettoyage des ruisseaux :

 

L'opération « je nettoie mon ruisseau » ne s'est pas déroulée en 2013. Elle est programmée pour le 13 ou 17 avril 2013 en fonction du temps.

 

 L'assemblée générale ordinaire fût close à 19h55.

 

A 20h00, a eu lieu l’assemblée générale extraordinaire :

 

Les membres ont votés pour élire un conseiller et l'investir en tant que secrétaire, suite à la démission de Jean-François CHAYLA. Il s'agit de Alexis GLAZIOU.

 

Les membres ont ensuite votés pour adopter à l'unanimité les nouveaux statuts édictés par la FNPF.

L'assemblée fût close à 20h10.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compte de l'assemblée générale de l'année 2013

 

                                                                                  

 

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 2 MARS 2013 A 19h30 ;

 

    Etaient présents : Thierry MORIN,  Alain BARTHEROTE, monsieur MALGOUYRES ,

Jean-Claude CHAMPREDONDE.

    Excusé : Michel BALSEMIN .

 

    Sujets évoqués :

 

Le point sur les carrières du Faltre :

 

Il n’y a pas eu de visite sur le sites des carrières, à notre regret, compte tenu des points noirs qui n’ont pas été réglés (carreau de l’entreprise Meric non étanche au ruissellement, Puech Ventoux altéré par l’exploitation (fines et sable) et au niveau de SALLES : le lac résiduel n’a pas été comblé comme prévu, au ¾.

 

L’activité pêche :

 

 L’année 2013 s’inscrit dans la continuité avec une fréquentation stable. Le nombre de pêcheurs a été de 302.

 

Le lac de Born :

 

 Le concours organisé le 20 juillet 2013 continue de faire l’objet d’une gestion particulière avec un partenariat entre le gérant du site, la commune de Recoules-d’Aubrac et la fédération de pêche. Deux déversements en truites arc-en-ciel ont  été réalisés. Deux journées de pêche sont toujours offertes aux habitants de recoules d’Aubrac, une en juillet et une en août. Toutefois, il a été constaté peu de gens profitaient de cette offre.

 

Aménagements :

 

 L’aménagement du Piourat a pu être réalisé à 80% , sans les abreuvoirs, et ce après des années de négociation avec madame SAUVAGE mais surtout avec le locataire de la parcelle Alain PAGES, plutôt réfractaire à la mise en défend d’une partie des berges. Les élèves du LEGTA de SAINT-CHELY D’APCHER sont intervenus pour procéder à du recépage sur près de  800m de rives environ, aidé par les membres du bureau de l’AAPPMA ; c’est une grande satisfaction .

 

Les réserves : 

 De nouvelles  réserves ont été mises en place : réserve sur le ruisseau des « Places Naltes » , du pont des Barthas à la première limite de parcelle avale, de la création d’une réserve sur le ruisseau de la Rimeize du pont de la route jusqu’à hauteur du début des méandres en amont.(depuis Malbouzon, passer devant l’église, à la patte d’oie prendre la voie de droite, jusqu’au pont.). Le parcours « sans tuer » reste inchangé.

 

 Qualité des eaux de rivière :

 

Le S.P.A.N.C. devrait enfin voir le jour par le biais de la SAIEM d’AUMONT AUBRAC. Des évacuations d’eau usées dans le milieu naturel ont toujours court à MONTGROS, RECOULES D’AUBRAC ; le système de traitement des eaux usés de l’hôtel restaurant de l’Aubrac sis pont du Gournier n’est toujours pas conforme. L’administration n’est pas efficace sur ce dossier vieux de 10 ans !. De plus, certains systèmes d’assainissement autonomes restent défectueux.

Les effluents d’élevage ne sont pas toujours épandus réglementairement (exemple : sur neige, sol gelé, en pente, par forte pluie, des épandages ont été fait par messieurs RISPAL et PRAT de Nasbinals , entre autres.)

 

La journée « je nettoie mon ruisseau n’a pu être effectuée, faute de bénévoles.

 

Site internet et ordinateur :

 

Le site est alimenté et mis à jour en fonction du temps libre du président de l’association ; cette année, le disque dur de l’ordinateur a cessé de fonctionner, et toutes les données collectées et compte rendus ont été perdus. Heureusement qu’une partie des archives étaient stockées dans l’ordinateur personnelles du président Christian ALLAIN. Mais le compte rendu annuel qui était prêt, n’a pu être transmis à temps. De plus, particulièrement dépité par cette perte de données, et en l’absence de secrétaire actif,  le président n’a pas trouvé les ressources nécessaires pour s’atteler à cette tâche.

 


VENTE DE CARTES : 305


Budget prévisionnel 2014 :

                         Recettes 1 000€

                        Dépenses 1 000€
     

 


Compte rendu de assemblée générale pour l'année 2014 

Le point sur les carrières du Faltre :

 

A la demande du président de l’A.A.P.P.M.A. , une visite sur les sites des carrières MERIC et SALLES a été organisée par le secrétaire générale de la FDPPMA de la LOZERE . Elle s’est déroulée le 9 juillet 2014. En ce qui concerne l’entreprise SALLES, il a été mis en évidence l’absence de début de travaux concernant le comblement en quasi-totalité du lac comme cela était prévu en 2010 . La vidange du lac a donc débuté cet été ; concernant l’entreprise MERIC , la pente du carreau d’exploitation entraîne une partie du sable stocké par ruissellement vers le ruisseau  du Rioupiou complètement ensablé. De plus , le ruisseau du Puech Ventoux est toujours  altéré par l’exploitation (fines et sable). Hors, lors de la visite du 10 juin 2005, ces points noirs avaient déjà été mis en évidence avec une demande de protection des deux rives de ce ruisseau et l’isolement du carreau d’exploitation du milieu naturel (courrier de la fédération du 14 juin 2005). Près de 10 ans plus tard, nous en sommes au même point. Il convient de ce fait d’organiser annuellement une visite sur ces sites mais aussi au niveau de la carrière d’exploitation de RIEUTORTET, où la aussi le carreau d’exploitation est insuffisamment isolé.

 

L’activité pêche :

 

 L’année 2014 est une année que l’on peut qualifier d’exceptionnelle en terme de fréquentation. En effet, 383 cartes de pêches ont été vendues soit une progression de 24%. Les conditions hydrologiques très bonnes et une température estivale faible ont permis de réaliser des pêches de qualité. Ces facteurs peuvent expliquer en partie cette fréquentation. On peut voir aussi un effet bénéfique d’une politique de gestion patrimoniale, de restauration de la ripisylve, lutte contre les pollutions et de protection des têtes de bassin (10km en réserve totale).

 

Le lac de Born :

 

 Le concours organisé le 20 juillet 2014 a vu la présence de 21 pêcheurs. Un chiffre en baisse qui peut s’expliquer par de prévisions météorologiques alarmantes pour cette journée, décourageant certains. Toutefois , les prises ont été nombreuses, essentiellement de la truite arc-en-ciel d’élevage.  Deux déversements en truites arc-en-ciel ont  été réalisés, en juin et août. Deux journées de pêche sont toujours offertes aux habitants de recoules d’Aubrac, une en juillet et une en août. Ce concours sera organisé à nouveau en 2015.

 

Enfin, il a été constaté que des pêcheurs s’affranchissaient de la réglementation sur ce lac.

 

Aménagements :

 

 Le ruisseau de NASBINALS sur la parcelle de monsieur LEMOUZY a fait l’objet d’aménagements : mise en défend sur 200m et plantation. Le manque d’implication des propriétaires riverains et des habitants a contraint le président a réaliser ces travaux seul. Le ruisseau du Chambouliès a fait l’objet d’une restauration partielle des berges sur un petit secteur par techniques végétales. Chez monsieur MALIGES,  au hameau de la CABRE.

 

Depuis deux ans, des exploitants nous sollicitent pour des entretiens et aménagements de rigoles et ruisseau, ce qui est nouveau.

 

Les réserves : 

 

 Les réserves n’ont pas été modifiées cette année .

 

 Qualité des eaux de rivière :

 

Le S.P.A.N.C. n’est toujours pas finalisé.

Le système de traitement des eaux usées de l’hôtel restaurant de l’Aubrac sis pont du Gournier n’est toujours pas conforme.

Les effluents d’élevage ne sont pas toujours épandus réglementairement par certains.

La journée « je nettoie mon ruisseau n’a pu être effectuée, faute de bénévoles.

 

Projet « terra rural » comité de pilotage :

 

Une  réunion a réuni un représentant du COPAGE, de l’O.N.C . de la FDPPMA de la Lozère, du chargé de mission « Natura 2000 » et du président de l’A.A.P.P.M.A.  de NSBINALS pour évoquer le projet de valorisation des milieux de l’Aubrac lozérien pour des territoires ruraux vivants (2013-2015). Il s’agit notamment d’entretenir les zones humides pour leur intérêt faunistique, (nidification des bécassines) , leur rôle hydrologique et leur intérêt notamment en période de sécheresse pour les exploitants agricoles. Cela va dans le sens de l’idée défendue depuis plusieurs années par le président de l’A.A.P.P.M.A. d’entreprendre des actions conjointes pour la protection des milieux aquatiques avec les chasseurs, les pêcheurs et les agriculteurs.

 

 

Site internet et ordinateur :

 

Le site est alimenté et mis à jour en fonction du temps libre du président de l’association ;

 

Ventes de cartes de pêche : 383 cartes (+ 27%)

 

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE 2015

 

 

COMPTE RENDU DE L’ACTIVITE DE L’A.A.P.P.M.A. DE NASBINALS POUR L’ANNEE 2015 .

 

 

 

 

 

 

 

L’assemblée générale de l’A.A.P.P.M.A. du secteur de NASBINALS s’est déroulée le 18 décembre 2015 à 18h30, salle de la mairie.

 

Huit personnes ont assisté à cette réunion dont le trésorier et le président, malgré des annonces faites dans les journaux  « la Lozère nouvelle » et le » midi libre » et une cinquantaine de convocations nominatives.

 

 

 

Le bilan financier :

 

 

 

Il a été exposé par le trésorier. Ce bilan  financier laisse apparaître une recette de

 

 311.54 euros. Avec une  hausse du nombre de cartes de pêche vendues qui se poursuit : 271 en 2010, 392 en 2015. Les membres actifs sont au nombre de 182. On peut noter aussi l’absence de subvention malgré des demandes formulées auprès de diverses instances.  Mais le compte courant reste positif avec plus de 6000 euros.

 

 

 

Le point sur les carrières du Faltre :

 

 

 

Le président de l’A.A.P.P.M.A. ,  a demandé , par le biais de la fédération départementale de la pêche et de la protection des milieux aquatiques de la Lozère, que soit renouvelée une visite sur les sites des carrières MERIC et SALLES.  Elle avait eu leu le 9 juillet 2014. En effet, il a été  constaté que les talus du carreau d’exploitation de la carrière S2M n’étaient  pas tous stabilisés. L’extraction des matériaux se poursuit et s’approche des berges du Bès à environ 20m. Le Rioupiou n’est pas préservé comme convenu lors de la réunion de 2014. Pour la carrière du Faltre de l’entreprise SALLES, , le lac résiduelle est d’une superficie supérieure à celle-prévue. Le puech ventoux n’est pas protégé  des eaux de ruissellements du carreau d’exploitation (fines et sable entraîné). Cette réunion n’a pas eu lieu, le directeur régional du DREAL estimant qu’il s’agirait d’une perte de temps pour ses fonctionnaires.  Lors de la visite du 10 juin 2005, ces points noirs avaient déjà été mis en évidence avec une demande de protection des deux rives du ruisseau du Rioupiou .  Dix ans  plus tard, si le système d’exploitation de la société S2M a évolué en système autonome de  nettoyage des matériaux, le talus doit être végétalisé et le ruisseau protégé. Pour ce dernier, il ne faut plus attendre et le faire en 2016. Une visite du site au niveau de la carrière d’exploitation de RIEUTORTET serait à fair , où la aussi le carreau d’exploitation est insuffisamment isolé, puisque avait été constaté un écoulement dans le Bès via un bras mort du  au ruissellement provenant du carreau d’exploitation.

 

 

 

Un diagnostic général du Bès et de ses affluents devrait être effectué sur le secteur des carrières du Faltre au cours de l’année 2016 par la fédération.

 

 

 

L’activité pêche :

 

 

 

Le nombre de cartes de pêche est en progression en 2015, après la forte hausse de 2014. Ce sont 392 cartes qui ont été vendues malgré une légère érosion du nombre de cartes annuelles. 

 

 

 

Le lac de Born :

 

 

 

 Le concours organisé le 7 aout  2015 a vu la présence de 27 pêcheurs. Un chiffre en augmentation (+6), malgré un temps exécrable (orage et pluie continue). Toutefois, les prises ont été nombreuses, en   truite arc-en-ciel et fario d’élevage, en perches et gardons.  Deux déversements en truites arc-en-ciel et truites fario ont  été réalisés, en juin et août et ce pour satisfaire une certaine catégorie de pêcheurs. Certains ne respectent toujours pas la réglementation en vigueur (nombre de cannes). Deux journées de pêche sont toujours offertes aux habitants de recoules d’Aubrac, une en juillet et une en août. Ce concours sera organisé à nouveau en 2016, sans doute le 17 juillet 2016.

 

 

 

 

 

Aménagements :

 

 

 

 Le ruisseau de NASBINALS sur la parcelle de monsieur LEMOUZY a fait l’objet de nouveaux aménagements lors d’une matinée proposée à tous type de public pour découvrir deux techniques de restaurations de berges : technique par fagots et par tressage. Deux personnes ont répondu présent : un conseiller de l’AAPMMA et son président.  Il faut poursuivre et achever ces aménagements en 2016. Cela consiste à apporter du remblai et à poursuivre la consolidation des berges par techniques végétales. Cela se fera si de la main d’œuvre est présente.

 

 

 

Atelier pédagogique :

 

 

 

Il a permis aux élèves de l’école publique de découvrir des techniques de pêche. Encadré par un bénévole et Grégory RICHARD animateur de la fédération, les élèves se sont rendus au bord du Bès , près du pont de Marchastel  pour pratiquer. Cette opération sera renouvelée en 2016, avec les élèves de l’école privée et publique.

 

 

 

Les réserves : 

 

 Les réserves n’ont pas été modifiées cette année, à l’exception d’une portion du ruisseau de NASBINALS dans la traversée du village sur une longueur de 100m, qui sera dédiée aux pêcheurs de  moins de 12 ans et de plus de 65 ans.

 

 

 

 Qualité des eaux de rivière :

 

 

 

Le S.P.A.N.C. n’est toujours pas finalisé mais des travaux d’assainissement sont en cours à RECOULES D’AUBRAC.

 

 

 

Le système de traitement des eaux usées de l’hôtel restaurant de l’Aubrac sis pont du Gournier n’est toujours pas conforme. Aucun travaux n’est en cours. L’administration reste muette.

 

 

 

Les effluents d’élevage ne sont toujours pas épandus réglementairement par certains.

 

La journée « je nettoie mon ruisseau » n’a pu être effectuée une fois de plus, faute de bénévole.

 

 

 

Les résultats d’analyse d’eau de la rivière BES à hauteur de la station de référence au FALTRE laissent apparaître une qualité bactériologique mauvaise. Trop de bovins souillent l’eau par leurs excréments et l’urine, alors que sur ce site,  la moule perlière, espèce d’intérêt communautaire, est présente mais en danger de ce fait. Une protection des deux rives est indispensable avec la mise en place d’abreuvoirs.

 

 

 

Le futur par naturel régional de l’Aubrac :

 

 

 

Le président a participé à quatre réunions dont trois étaient consacrées à l’élaboration de la charte du futur parc. Cette charte est constituée de 47 fiches mesures dont l’une est particulièrement intéressante ; elle est intitulée : « préserver et restaurer le bon état  des cours d’eau et des lacs » avec trois dispositions importantes :

 

La première : « améliorer la connaissance des cours d’eau et des lacs pour mieux les préserver », la deuxième : « adopter des pratiques garantes de la qualité hydromorphologique des cours d’eau », la troisième : « promouvoir des modes de gestion respectueux de la qualité des eaux »

 

 

 

Anniversaire de l’association :

 

 

 

L’association va fêter ses 80 ans cette année 2016 (28 février). Sous quelle forme, rien n’est défini à ce jour, et cela dépend de la mobilisation de bénévoles qui reste très faible sur l’Aubrac. Mais cet anniversaire  pourrait  s’organiser à l’occasion du concours de pêche.

 

 

 

Election du conseil d’administration et du bureau de l’AAPPMA :

 

 

 

L’association a failli disparaître, faute de candidats en nombre suffisant. En fait, le chiffre de sept a pu être atteint de justesse. C’est  Un nombre réglementaire trop élevé pour de petites structures. Le chiffre de 5 serait plus facilement atteignable.

 

 

 

Les résultats sont les suivants :

 

 

 

Ont été élus au conseil d’administration : Camille MOINO, Thierry MORIN, Christian BRUNEL, Dominique VAUR, Charles VAYSSET, Christian ALLAIN,  Alexis GLAZIOU.

 

 

 

Au bureau : Christian ALLAIN président, Thierry MORIN trésorier,  Alexis GLAZIOU secrétaire.

 

A noter que le président a participé à toutes les réunions du conseil d’administration de la fédération.

 

 

 

Site internet et ordinateur :

 

 

 

Le site est alimenté et mis à jour en fonction du temps libre du président de l’association ; il permet aussi de recevoir des observations et des suggestions par le biais de la rubrique « contact ».

 

 

 

 

 

 

Budget prévisionnel 2016 :

                         Recettes 1 400€

                        Dépenses 1 400 €
     

 

Le président :

 

 

Christian ALLAIN