HISTORIQUE

Historique de l'association :

 

Créée le 28 février 1936, l'association a pris à son origine le nom de «  Société cantonale de pêche de Nasbinals des communes de Marchastel, Recoules d'Aubrac et de Nasbinals. ». Réunie en assemblée générale le 26 mars 1939 au « café de la paix » à Nasbinals, le bureau était alors composé de : Albert VAYRON : président, Jean SEGUIS : secrétaire et Pierre POULAIN : trésorier.

 

Lors de l'assemblée générale du 14 février 1943, ont été nommés au bureau : Albert VAYRON : président, Honoré VAYSSADE : vice- président, Alexandre DELMAS : vice-président, Pierre POULAIN : trésorier, Antoine AYRAL : trésorier suppléant, Léon COSTEROSTE, secrétaire suppléant : Emile RAYNAL.

 

Le 30 juin 1944, le prix de la carte de pêche était fixé à 60 francs (anciens) pour les habitants du canton. Le 2 février 1947, on ne parle plus de société cantonale mais de « gaule nasbinalaise ». Cette année là, le bureau a été renouvelé comme suit : Arsène ANDRIEU : président, Honoré VAYSSADE : vice-président, Alex DELMAS : vice-président, Pierre POULAIN : trésorier, Louis JURQUET : trésorier adjoint, Léon OSTEROSTE : secrétaire, Emile RAYNAL : secrétaire adjoint.

 

Dès 1948, l'alevinage devient une pratique courante. Ainsi, le 20 avril 1949, 3600 alevins sont déversés entre le pont de Gournier et le pont d'Escudières dans le Bès.

C'est le début de  l'alevinage qui va perdurer plus de 50 ans !

 

Lors de l'assemblée générale de l'association le 27 avril 1950, le président dit que « l'alevinage est le seul moyen de sauvegarder nos richesses piscicoles ». Cette même année, il est intervenu auprès de la fédération pour le maintien de la pêche aux cordes pour les anguilles.Le bureau est reconduit intégralement.

 

Le 6 mai 1951 , 15000 alevins sont déversés dans le Bès.

 

En 1953, le président de l'association déclare :  « personne ne se présente, les gens se désintéresse de la question ». (gestion de la pêche).

 

En 1956 , le président écrit : « en raison du très mauvais temps et de la rigueur excessive de la température, la réunion n'a pu avoir lieu en temps utile... ».

 

Assemblée générale du 14 février 1958 : au cours de cette année, il a été demandé à la fédération « d'étudier la possibilité d'éliminer les poissons blancs ». Le président évoque aussi « qu'il serait temps de le remplacer car son travail ne lui permet pas de s'occuper de la pêche ». Le bureau est reconduit intégralement.

 

Assemblée générale du 18 février 1959 : personne n'est présent en dehors du bureau qui est reconduit. Il est exprimé le vœux de créer une réserve, d'aleviner en brochets le lac des Salhiens.

 

De 1959 à 1982, il n'y a pas eu de réunion.

 

Le 20 novembre 1983, Arsène ANDRIEU démissionne de l'association cantonale de pêche. Un nouveau bureau est élu, il est composé de : Marcel BROS : président, Pierre BATIFOL : trésorier, Jean-Claude LELEU, secrétaire. Il est décidé l'ouverture d'un C.C.P. à la poste.

 

De 1984 à 1987, il n'y a pas eu d'assemblée générale.

 

Le 13 janvier 1988, le bureau est modifié comme suit : Jean GOTTY : président, Raymond CHASSANG et Jean MOLIERE : vices-président, Pierre BATIFOL, secrétaire, Urbain BROS, secrétaire-adjoint, Gilbert PELAT : trésorier, Jean ROSSIGNOL : trésorier adjoint.

 

En 1988, 90 000 alevins sont déversés, ainsi que 10 000 truitelles de taille comprise entre 4 et 6cm, et 3000 truitelles de taille comprise entre 8 et 10 cm, ainsi que 15kg de goujons.

Des pêches électriques de transfert de population de brochet ont été faites, et l'on a compté 280 prises.

 

L'assemblée générale du 15 février 1991 a modifié le bureau comme suit :

Jean ANDRIEU : président, Raymond CHASANG et Jean-Pierre MORLERE  : vices-présidents, :, Pierre BATIFOL : secrétaire, Urbain BROS : secrétaire adjoint, Michel VIDAL, trésorier : Jean ROSSIGNOL : trésorier adjoint.

 

Jean ANDRIEU rend hommage à son père qui a occupé les fonctions de président pendant 36 ans.

Cette année là, l 'association comptait 202 membres, puis en 1992, 171.

 

L'assemblée générale du 20 décembre 1997 désigne le bureau suivant :

 

Jean ANDRIEU : président, Jacques PINEAU : vice-président, Michel VIDAL : trésorier, Sylvain CORDESSE : secrétaire.

 

En 1998, l'association comptait 334 membres. Une pêche électrique est réalisée dans le ruisseau de Nasbinals à hauteur du pont Saint-Joseph sur une longueur de 20 mètres : 18 truites ont été pêchées.

 

Le 13 février 2002, le bureau est composé de Jean ANDRIEU : président, Alain GRAPPE, vice-président, Michel VIDAL : trésorier, Jean VIALARD : secrétaire.

 

En 2003, l'association comptait 273 membres.

 

En 2004, un nouveau bureau est élu : Gérard LECOEUR : président, Alain ROUSTIT : vice-président, Christian ALLAIN : secrétaire, Eric MALHERBE : président. Cette élection marque un tournant dan la gestion des cours d'eau de l'association puisque le ré-empoissonnement est abandonné au profit d'une gestion patrimoniale dont le but est de favoriser la reproduction naturelle en luttant contre toute forme de pollution et en développant les chantiers de restauration des berges et de la ripisylve.

 

En 2005, il est décidé de confier la tâche de garde pêche à Adrien RAYNAL qui est alors assermenté à cet effet . Un budget exceptionnel couvrant les frais de déplacement lui est alors alloué notamment pour la surveillance du lac de Born désormais empoissonné en truites arc-en-ciel et fario, pour diminuer la pression de pêche sur les cours d'eau notamment en période d'étiage.

 

Le 8 février 2006, suite à la démission d'Alain ROUSTIT ,le bureau est composé comme suit : Gérard LECOEUR : président, Christian ALLAIN et Eric MALHERBE : vices-présidents. Il est décidé de réduire les défraiements d'Adrien RAYNAL afin de tenir compte du budget de l'association qui est voisin de 1000 euros par an, mais monsieur Adrien RAYNAL n'approuve pas la somme perçue au titre de ses indemnités de défraiements des frais de transport pour le gardiennage. De plus, des différends l'ayant opposé avec des pêcheurs et Gérard LECOEUR, il est mis fin à sa mission par le président de la fédération de pêche de la LOZERE.

 

Le 11 octobre 2008, lors de l'assemblée générale ordinaire, un hommage est rendu à Gérard LECOEUR, décédé au mois de mars et jusqu'alors, président de l'A.A.P.P.M.A.

De nouveaux statuts oblige le bureau a procéder à des élections en vue de constituer un conseil d'administration composé de sept membres au mins et parmi celui-ci, de co,nctituer un bureau. Sont élus au conseil d’administration à l’unanimité :

 

Thierry MORIN, Christian ALLAIN, Eric MALHERBE, Michel MARTIN, Jean-françois CHAYLA, Jean DELCROS, Etienne CHAMPREDONDE, Alain BARTHEROTE, Julien CHAMPREDONDE, Michel BALSEMIN.

 

Au bureau :

 

Eric MALHERBE : président, Christian ALLAIN : vice-président, Thierry MORIN, : trésorier, Jean-françois CHAYLA: secrétaire.

 

Le samedi 26 mai 2012 , le conseil d'administration s'est réuni pour remplacer le président démissionnaire Eric MALHERBE, suite à sa prise de position en faveur du prélèvement de l'eau de la source de Fontrouge, lors du conseil municipal de MARCHASTEL dont il est maire. C'est Christian ALLAIN qui a été élu comme président de l'association.

 

Au cours de l'assemblée générale du 2 mars 2013, il a été procédé au remplacement du secrétaire Jean-François CHAYLA démissionnaire, par Alexis GLAZIOU.

 

Le 18 décembre 2015 a été renouvelé le conseil d'administration de l'association :

 

Ont été élus : Camille MOINO, Thierry MORIN, Christian BRUNEL, Dominique VAUR, Charles VAYSSET, Christian ALLAIN,  Alexis GLAZIOU.

 

Au bureau : Christian ALLAIN président, Thierry MORIN trésorier,  Alexis GLAZIOU secrétaire.